Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

- Page 5

  • La clef du Pont-Rouge

    Chariot.JPGLe Pont-Rouge, alors orné de son char, oeuvre du regretté Jean-Claude Sicre. 

    En mai dernier, les élus réunis en séance afin de voter le budget 2012, avaient également évoqué les projets prioritaires, au premier rang desquels la réfection de la passerelle du Pont-Rouge. Soumise à plusieurs expertises, cette voie d’accès jetée sur le Chalabreil va très bientôt faire l’objet d’une restauration complète, et ce, 126 ans après sa mise en place. C’est en effet après une décision votée en conseil municipal le 23 mai 1886, que les Chalabrois avaient vu leur commune se doter d’une passerelle métallique, créée par les Ateliers Mauguin de Paris. Le fer supplantait définitivement le bois, parce que de fortes pluies conjuguées à la fonte des neiges, avaient emporté le 28 février 1885, une très vieille passerelle en bois.

    Bien des années plus tard, lors du deuxième conflit mondial, certains prisonniers internés dans le camp de concentration établi sur l’ancienne scierie du Moulin de l’Evêque à Rivel, viendront pour ainsi dire, apporter leur pierre à l’édifice. Ces détenus politiques, utilisés comme renfort au sein des effectifs de l’usine Canat, vont en effet bâtir deux rampes d’accès permettant le passage des brouettes. Parmi ces prisonniers, Otto Löwy, Autrichien né le 30 mai 1900, à Vienne. Ce dernier tenait un journal sur lequel il avait noté comment un voisin du quai du Chalabreil, leur avait un jour offert une boîte de conserve contenant du poisson. Une fois le « festin » terminé, la clef ayant permis l’ouverture avait été noyée dans le ciment. Le 12 août 1942, Otto Löwy fut dirigé vers le camp de Drancy, avant un dernier voyage jusqu’à Auschwitz où il mourut le 30 novembre de la même année. Dans le courant des années 1990, sa famille prendra contact avec la ville de Chalabre, grâce à l’aide du consulat d’Allemagne, afin d’en savoir plus sur le parcours de l’un des leurs. Donnant par la même occasion, plusieurs informations consignées dans le carnet de Otto.  

    Le temps a passé depuis, et si le métal de la passerelle est aujourd’hui la proie de la rouille, le béton des rampes adjacentes donne lui aussi certains signes de faiblesse. Signes faibles certes, mais suffisants pour laisser apparaître une clef, que l’on devine lorsque l’on se positionne face au pont, et dos à l’église Saint-Pierre. 70 ans après, le souvenir du citoyen Otto Löwy et de ses compagnons d’infortune a ressurgi de l’oubli, grâce aux effets improbables de l’érosion. En cette année 2012, le Pont-Rouge va être restauré, par nécessité, et il est permis d’espérer que ce vestige d’humanité et de fraternité, n’ira pas se perdre dans un amoncellement de gravats.

    Sincères remerciements à Serge Fournié, pour l’intérêt qu’il porte à la chose historique, et pour son sens aigu de l’observation.

  • La chorale « Eissalabra » collectionne vingt ans de succès

    Cette institution doit sa richesse à la multiplicité de ses talents.

    20 ans Chorale Eissalabra.JPG

    L’ensemble vocal du Kercorb a rallié tous les suffrages (photo Ginès Lorca).

    Le théâtre municipal affichait complet jeudi 7 juin, à l’occasion du spectacle annuel offert par le groupe vocal du Kercorb et ses deux maîtres de choeur, Jean Brunet et Edouard Garcia. Une nouvelle fois rassemblés sur la scène chalabroise, les choristes de l’ensemble « Eissalabra » ont pris plaisir à célébrer vingt années dédiées au beau chant et à la complicité.

    Devant un parterre d’invités toujours plus fidèles, l’anniversaire aura été brillamment fêté, grâce à la prestation d’artistes évoluant aux frontières du professionnalisme, et qui n’auront laissé à leur auditoire, que très peu d’occasions de souffler. Emotion et séquences drôles ont alterné au fil d’un programme riche en nouveautés, dans lequel les classiques avaient conservé une place privilégiée. Avec une belle variante et la prestation du groupe de danse Country, très appréciée elle aussi du public. 

    20 ans chorale Country.jpgLa danse Country était également à l’honneur (photo Yves Saddier).

    La multiplicité des talents que recèle cette institution née voilà maintenant quatre lustres, empêche de citer le moindre nom, mais toutes et tous méritent les félicitations les plus vives. Pour preuve, l’ovation qui leur aura été réservée tout au long de cette excellente soirée. Longue vie à la chorale « Eissalabra » et à ses choristes, qui vont à présent continuer à pratiquer leur art sur les scènes de la région.  

  • Les rugbymen étaient dans la course

    Samedi 9 juin dernier se disputait la 22e édition des « Six Heures de Pomas », course pédestre par équipe organisée sous l’égide de l’association que préside Jean-Louis De Magalhaes. Un rendez-vous auquel les coureurs de fond du Chalabrais avaient l’habitude de répondre, dès lors qu’ils parvenaient à constituer une, voire deux équipes. Comme ce fut le cas voilà maintenant dix ans, quand huit Chalabrois s’étaient retrouvés sous la banderole de départ, pour un après-midi sportif non-stop.

    « Les rugbymen étaient dans la course ». Sous ce titre, l’article ci-après avait paru dans l’édition de l’Indépendant du lundi 17 juin 2002.

    usk,foulées du kercorb,6 h de pomasDavid, Gégé, Titou et Zonzon ont fait une énergique course d’équipe (photos archives, Juin 2002).

    Le club quinziste du Kercorb était samedi à Pomas où quatre de ses membres ont pris le départ des six heures pédestres, course en relais disputée au profit de l’Afdaim. Sous une pluie fine et tenace, Thierry Cnocquart, Frédéric Lacanal, Gérald Mourareau et David Bonnéry ont enchaîné les tours avec la régularité du métronome, malgré leur manque d’expérience dans ce type de challenge. Mais à l’arrivée, une belle performance, qui place notre quatuor de l’ovale à la dixième place au général, sur un total de quarante équipes.

    Tutoyant le bitume de 13 h à 19 h, Titou, Gégé, Zonzon et David ont découvert le bonheur de courir sans ballon, juste pour le plaisir et un peu taquiner le chrono. Avec treize tours couverts, en six heures, l’équipe de l’USK réalise une moyenne de 12 km/h, une « perf » plus qu’honorable pour des néophytes. Ces derniers ont apprécié les encouragements de leurs partenaires du club des Foulées du Kercorb (photo ci-dessous), eux aussi engagés dans la course. Derrière Claude Cnocquart, leur chef de file incontesté, Francis Amouroux, Jean Martinez et Christian Moralès, ont assuré le tempo après avoir été mis sur orbite par un véritable météore nommé Claude.

    usk,foulées du kercorb,6 h de pomas

    A noter que l’équipe comptait dans ses rangs un junior, un senior, un vétéran 1 et un vétéran 2. Une formation multigénération qui a enchaîné les tours sur un circuit de 5,6 km doté d’une ou deux petites difficultés, telles que la montée vers l’église. Avec un total de quinze tours couverts à la moyenne de 14 km/h, le team des Foulées prend la quatrième place au général, derrière les représentants du Gard et du Lubéron.

    usk,foulées du kercorb,6 h de pomasFélicitations à tous, à nos huit Chalabrois et à Billy (photo ci-contre), le marathonien du micro, qui aura animé de bout en bout cette nouvelle édition des « Six Heures de Pomas », mise sur pied par Pierre Arthozoul et ses partenaires.    

  • Législatives Résultats du 1er tour

    Pour la commune de Chalabre :

    Inscrits :    849                                    Votants : 556                            Exprimés : 547

    Marie-Ange LARRUY 57               Maria LESOEUR  2                   Ludwine KEMPF 12

    Marie-Josée SUTTER 48             Jean-Paul DUPRE 260               Jacques CROS  5

    Patrick DHERSIN  0             Emmanuel BRESSON 132        Jean-Pierre QUAGLIERI 27

    André ARRANS 2                        Dominique GALONNIER  2 

    chalabre,législatives résultats du 1er tour 10 juin 2012

    Les résultats définitifs dans la 3e circonscription (Limoux, Castelnaudary Carcassonne-Sud) :
    Dupré (PS) :             44,96 % (qualifié pour le 2e tour)
    Bresson (UMP) :       22,55 % (qualifié pour le 2e tour)

    Les autres candidats sont éliminés :
    Sutter (FN)     15,72 %                                  Larruy (Front de Gauche)     8,1 %
    Kempf (Parti occitan)     2,54 %                     Quaglieri (divers gauche)     2,53 %
    Cros (Nouveaux écologistes)     1,66 %          Arrans (Nouveau Centre)     0,7 %
    Galonnier (Lutte ouvrière)     0,53 %              Maria Lesoeur (Régionaliste)    0,32 %

    chalabre,législatives résultats du 1er tour 10 juin 2012

    Les résultats du 1er tour ont été connus un peu avant 19 h.

    Lien permanent Catégories : Echos
  • Le concours de nouvelles a livré son verdict

    Les lauréats de la VIIe édition sont connus 

    concours de nouvelles mairie chalabre,philippe ward,noëlle danjou,jean-marc lofficier

    La première de couverture du Recueil 2012, est une création de Christian Wallon.

    Après le succès des éditions précédentes, la mairie de Chalabre proposait en décembre dernier un nouveau concours de nouvelles, sur le thème de la sorcellerie. A la date limite du 1er mars dernier, Noëlle Danjou et Jean-Marc Lofficier, coordinateurs du projet, avaient à leur disposition quarante-cinq textes (soit cinq de mieux qu’en 2011), aussitôt remis à un jury présidé par Philippe Ward (photo ci-dessous).  

    Philippe Ward.jpg

    Plusieurs semaines de lecture auront permis au final de décerner le premier prix à Jean-Marie Calvet pour sa nouvelle "Les pétrifiés", Grégory Hirson décroche le deuxième prix avec « La page déchirée ». Le troisième prix revient à Mme Valérie Simon pour sa nouvelle « Le sourcier et la jeune fille au bord du gouffre ». Un beau palmarès qui couronne pour première fois un Audois, puisque le lauréat 2012 réside à Naurouze-Labastide. A ses côtés, cinq autres Audois, trois citoyens belges, une franco-italienne, les autres candidats provenant de vingt-cinq différents départements de France. A l’image des éditions précédentes, ces nouvelles feront l’objet d’un recueil, intitulé "L'Antre des Sorciers" (voir photo première de couverture ci-dessus).  

    Comme en 2011, à l'initiative de Dhorine Vidé, professeur de français, et d’Elisa Castel, documentaliste de l’établissement, les élèves de la classe de 4e du collège Antoine-Pons se sont également lancés sur les chemins de l’écriture. Douze nouvelles ont été soumises aux membres d’un jury qui a évalué les ouvrages, écrits en solo ou à plusieurs mains. La remise des prix « juniors » aura lieu le mardi 19 juin à 14 h 30 à la mairie, date à laquelle le palmarès sera dévoilé.

    concours de nouvelles mairie chalabre,philippe ward,noëlle danjou,jean-marc lofficierLa remise des prix du concours 2012 réservé aux « Seniors », aura lieu le samedi 11 août en fin de journée. Elle sera précédée du désormais traditionnel « Salon des auteurs locaux », avec séance de dédicaces et vente de livres.