Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

- Page 5

  • C'était hier : Voyage à vélo dans le massif des Cévennes

    L’article mis en ligne avait été publié dans l’Indépendant, édition du vendredi 26 juillet 1996.

    cyclo vtt club du chalabraisUne vue imprenable depuis le Mont Aigoual (Photos archives, juillet 1996).

    Il avait découvert le superbe site du parc national des Cévennes en 1995, le peloton cycliste du président Jean Quério s’est accordé en fin de semaine dernière, une nouvelle escapade touristique sur les routes accueillantes de la Lozère et de l’Aveyron. Partie depuis Saint Bauzille de Putois dans la Haute-Vallée de l’Hérault, la troupe arrivait groupée au pied de la grotte des Demoiselles avant d’atteindre Ganges et Valleraugues, point de départ d’une longue ascension vers le Mont Aigoual et ses 1 567 mètres. Après une visite particulièrement enrichissante des installations de Météo France et un dernier regard sur les interminables lacets de l’Espérou en contrebas de la station, les cyclos du Kercorb fondaient sur le chaos de Montpellier le Vieux. Une courte pause au milieu de ce site lunaire va permettre au peloton de se reformer avant la descente du col de Perjuret (1 031m) et l’arrivée à l’hôtel Family de Meyrueis. Juste à temps pour apprécier les qualités reconstituantes de l’aligot, plat local. Après une nuit réparatrice au pied du Causse Méjean, les CCC s’offrent au saut du lit, les 1 035 mètres du col de Montjardin, dernière difficulté avant les magnifiques gorges de la Dourbie, qui vont très vite les emmener jusqu’à Millau, perme de l’étape.

    cyclo vtt club du chalabrais

    En parcourant en voiture et sous la pluie battante l’immensité du plateau du Larzac, nos cyclos sur le chemin du retour pensaient déjà à l’an prochain, une sortie vers les Pyrénées espagnoles serait au programme. Peut-être attendront-ils l’an 2001 pour revenir à Millau, lorsqu’ils pourront emprunter à vélo le futur grand viaduc conçu sur le même principe que le pont de Normandie, et dont la mise en chantier est prévue pour 1998 ? Les Cyclos du Kercorb qui tenaient à saluer l’arrivée au club du sportif confirmé et néanmoins « Mestre Festejaïre del Cazal » Francis Amouroux, ont participé avec grand plaisir à la randonnée inscrite au programme des fêtes en l’honneur de Sainte-Marie-Madeleine. L’arrivée jugée sur la Grand-Place du Cazal au terme de dix tours a été très disputée, sur le tempo endiablé des musiciens de l’OPVC au grand complet.

    cyclo vtt club du chalabrais

  • Une agence immobilière sur le cours

    l'immo chez toit

    A l’angle de la rue du Capitaine Danjou et du cours Docteur Joseph-Raynaud, se trouve une des boutiques chalabroises les plus anciennes, où la confection eut pignon sur rue pendant près de 80 ans. Après un bref intermède, cette véritable institution au service du prêt-à-porter féminin avait rouvert ses portes, avant de devenir le siège de l’association « Le Bâtiment du Kercorb », puis de se transformer en un atelier et espace d’art, hébergeant les créations d’Alain Poincheval dans un premier temps, puis celles de Mirela Vasile et de ses amis de la Galerie Poem.

    En ce lundi 26 juillet, le n° 20 du cours Docteur Joseph-Raynaud s'apprête à vivre une nouvelle vocation, avec l’installation d’une agence immobilière, « L'immo Chez Toit », à l’initiative de Morgane Leroty. Tous nos meilleurs vœux de bienvenue et d’adaptation l’accompagnent.

    l'immo chez toit

  • La Gazette du Cazal Libre est en kiosque

    gazette du cazal

    Le dernier numéro de la gazette du Cazal Libre

    Une panne impromptue de rotatives était venue priver les fidèles abonnés de la lecture du numéro 58 de la Gazette du Cazal Libre. C’était en 2020 et plutôt que de faire couler de l’encre, cet incident avait mis en péril le devenir d’une publication qui ne vit que par ses encarts publicitaires. 2021 aura permis un sensible retour à la normale, mais la lecture du numéro 59 met en lumière la lourde menace pesant sur les usagers du Cazal. Par des procédés aussi insidieux que mesquins, l’administration des Postes envisage de supprimer tout bonnement la boîte aux lettres installée en 1954 aux abords du lavoir communal (pour la somme de 98.667 francs), à l'endroit même où les « brouettistes » en terminent avec le redoutable Col de Jo (cf. ci-dessous, la délibération du 4 mars 1954). Malgré une mobilisation sans précédents des habitants du hameau du Cazal-Sainte-Marie (photo ci-après), l’heure est à ce point sombre que les pilotes vétérans de l’Apéropostable ont décidé de coiffer à nouveau le casque afin de défendre le service public. Accueillis en héros sur le tarmac du Cazal, les faucheurs de marguerites ont choisi de couper l’herbe sous les pieds de l’administration. Affaire à suivre.

    gazette du cazal

    Délibération municipale du 4 mars 1954

    gazette du cazal

    Des riverains attachés au service public

    gazette du cazal

  • Roulott' Spectacles à Montbel

    théâtre de la terrethéâtre de la terreDans le cadre de sa tournée d'été 2021, la troupe du Théâtre de la Terre propose deux  spectacles le mardi 27 juillet, près de la Maison du Lac à Montbel.

    A 18 heures « Rampono » (théâtre conté), suivi à 20 h 15 de « Entre 2 mondes » (théâtre citoyen, utopies et actualités).

    Le lendemain, mercredi 28 juillet à 18 heures, « En petite forme » (marionnettes bruitées), suivi à 20 h 45 de « Ucciu », le souffleur de vent (clown sonore).

    Renseignements et réservations :

    06 33 77 88 98

    http ://theatredelaterre.org,

    www.facebook.com/theatredelaterre09/

  • C’était hier : Soirée cinéma sous les étoiles

    L’article mis en ligne avait été publié dans l’Indépendant, édition du mardi 25 juillet 2006.

    Martial Romanko 004.jpgLes techniciens n’ont eu aucun incident technique à déplorer (Photos archives, juillet 2006).

    Après Charlie Chaplin et Martial Romanko en 2005, les Chalabrois et leurs invités vacanciers étaient dernièrement réunis place Espérance-Folchet, afin d’assister à une séance de cinéma en plein air. A l’affiche de la soirée, « Le Cameraman » ou l’histoire d’un petit photographe qui rêve d’entrer dans le cercle des grands reporters. Un film produit et animé par Buster Keaton, plus truculent que jamais derrière un regard porteur de toute la tristesse du monde.

    the-cameraman-1928-buster-keaton-image-2.jpg

    Après une soirée à la Cité de Carcassonne, l’association « 7 art 9 » récidivait devant 120 personnes à Chalabre, sous l’ancienne halle aux grains. Cette dernière a résonné des rires des enfants, tenus en haleine par les facéties de l’acteur et la musique « live » de Jean-Paul Raffit à la guitare et Olivier Capel au chant et aux percussions. Auparavant, Michel, son orgue de barbarie et son petit singe avaient fait le tour de la bastide. La maison intercommunale du tourisme du Quercorb espère renouveler, en 2007, cette expérience cinématographique toujours conviviale, pour une 3e année consécutive. Le prochain rendez-vous est donné jeudi 3 août à Sainte-Colombe-sur-l’Hers, pour une projection en plein air du film d’Isabelle Mergault, « Je vous trouve très beau ».