Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

montjardin

  • Coques en stock

    Coques en stock.JPG

    Un bon panneau vaut mieux qu'un long discours

    (photo archives, bretelle de Montjardin, 1994)

  • Montjardin : Francis Routelous reconduit dans ses fonctions

    montjardin,francis routelousLe nouveau conseil s’apprête à ouvrir la première séance.

    A l’issue du scrutin du 15 mars et après l’élection dans son ensemble de la liste conduite par Francis Routelous, maire sortant, les sept conseillers désignés par les urnes se sont retrouvés le samedi 23 mai afin de procéder à l’installation du nouveau conseil municipal. Candidat à sa succession, Francis Routelous s’est vu renouveler la confiance pour un deuxième mandat qu’il effectuera aux côtés de son 1er adjoint Jacques Boulbès, et des conseillers Bérangère Babé, Bertrand Bargain, Michèle Cathala, Sylvie Cathala et Sébastien Ripon.

    montjardin,francis routelousAu cours de cette première et officielle réunion de travail, ont également été désignés les délégués à la CCPA (Francis Routelous, suppléant Jacques Boulbès), au Réseau 11 (Francis Routelous, suppléant Sébastien Ripon), au Syaden (Francis Routelous, suppléant Bertrand Bargain). L’ordre du jour limité en raison des recommandations préfectorales, a toutefois permis au nouveau conseil d’évoquer brièvement les lourdes conséquences des inondations du 22 janvier dernier, ainsi que certains projets tels que la prolongation de la voirie et l’amélioration de l’éclairage public au lotissement de La Strade.

    Francis Routelous a succédé à Jacques Laffont en 2014 (photo archives 21 mai 2017, Cérémonie à la mémoire d'Auguste Cathala).

  • Montjardin : En souvenir du sacrifice d‘Auguste Cathala

    auguste cathala,montjardinJoseph Fernandez et Jean Tailhan ont fleuri la stèle à la mémoire de leur frère d’armes.

    Dimanche 27 mai, l’évocation de la journée du 23 mai 1944 a permis de saluer la mémoire et le courage d’un martyr de la Résistance, assassiné par les nazis à la ferme du Roudié. Célébrée en présence de la grande famille d’Auguste Cathala, des associations d’anciens combattants du Limouxin, du Pays-de-Sault et du Chalabrais, de la gendarmerie, des sapeurs-pompiers, réunis au pied de la stèle érigée en 1947 à l’initiative des Anciens FTPF, la cérémonie a renvoyé l’assemblée vers les heures noires d’un pays en guerre.

    Francis Routelous, maire, Serge Bacot pour l’Anacr et Gérard Couteau pour la Fnaca, sont revenus sur cette journée et l’interminable calvaire subi par un jeune homme de dix-neuf ans, seul face à ses bourreaux. Son sacrifice permettra aux éléments du maquis Faïta, de filer entre les griffes de la colonne nazie et des miliciens qui l’accompagnaient, au nombre de six. Au soir de ce 23 mai, un corps atrocement mutilé sera retrouvé dans les décombres de la ferme incendiée. Ses restes placés dans un cercueil, seront emmenés à la mairie de Montjardin. Le 25 mai 1944, Auguste Cathala est inhumé, et en dépit d’un retour possible de l’occupant, tous les habitants de la région sont présents à la cérémonie. Le lendemain, les maquisards qui lui doivent la vie, viendront déposer sur sa tombe, une gerbe avec un ruban tricolore.

    74 années après, un dépôt de gerbe a été effectué par les vétérans Jean Tailhan alias Lapébie, et Joseph Fernandez alias Frédo, partisans du maquis FTP « Jean Robert et Faïta », puis par les jeunes soeurs d’Auguste, Marthe et Janine. Emouvante cérémonie rehaussée par la prestation de la chorale Eissalabra, dirigée par Edouard Garcia, dont les chants se sont élevés vers la ferme du Roudié.

    auguste cathala,montjardin

    auguste cathala,montjardin

    auguste cathala,montjardin

    auguste cathala,montjardin

    auguste cathala,montjardin

    auguste cathala,montjardin

    auguste cathala,montjardin

    auguste cathala,montjardin

    auguste cathala,montjardin

  • La mémoire d‘Auguste Cathala a été honorée

    auguste cathala,montjardinLe sacrifice d’un fils de Montjardin reste bien présent dans les consciences.

    Dimanche 22 mai, l’évocation de la journée du 23 mai 1944 a permis de saluer la mémoire d’un martyr de la Résistance, assassiné par les nazis à l’âge de 19 ans à la ferme du Roudié. En présence de l’ensemble de sa famille, des associations d’anciens combattants du Limouxin, du Pays-de-Sault et du Chalabrais, de la gendarmerie, des sapeurs-pompiers, réunis au pied de la stèle érigée à l’initiative des Anciens FTPF, le souvenir d’Auguste Cathala a renvoyé la nombreuse assemblée vers les heures noires d’un pays en guerre.

    auguste cathala,montjardin

    auguste cathala,montjardin

    auguste cathala,montjardinLa cérémonie conduite par Christian Rouzaud (photo ci-contre), a permis à Marthe et Janine, deux des sœurs d’Auguste, de procéder à un dépôt de gerbe, puis Francis Routelous, maire de Montjardin, revenait sur les circonstances de la tragédie. Il évoquait les dernières heures d’Auguste Cathala, seul face à ses bourreaux venus de Chalabre au petit matin, guidés par six miliciens.

    Après une minute de silence et de recueillement, la Marseillaise, le Chant des Partisans et un chant pour la Paix, s’élevaient vers le Roudié, interprétés par l’ensemble vocal Eissalabra, sous la direction d’Edouard Garcia.

    auguste cathala,montjardin

    auguste cathala,montjardin

    auguste cathala,montjardin

  • Montjardin: Francis Routelous succède à Jacques Laffont

     Montjardin,Francis Routelous,jacques laffontLe 23 mars et en un seul tour de scrutin, les électeurs de Montjardin ont fait leur choix. Avec un taux de participation de 76,71 %, la liste emmenée par Francis Routelous, conseiller sortant (photo), a reçu la confiance des Montjardinois. L'équipe en partie remaniée, veillera pendant les six annés qui viennent, aux destinées d'une commune dirigée depuis le 23 juin 1995, par Jacques Laffont, maire sortant qui ne se représentait pas. Le vendredi 28 mars, lors de l'installation du nouveau conseil municipal, Francis Routelous s'est vu confier le poste de premier magistrat, et Claude Rosich le poste d'adjoint. Jacques Boulbès, Michelle Cathala, Jérôme Escande, Christophe Gabriel et Alain Serres travailleront à leurs côtés, pour l'intérêt du village.

  • Jacques Laffont, maire de Montjardin, ne se représente pas

    Jacques Laffont Mai 1999.jpgJacques Laffont a succédé à Roger Dumay, le 23 juin 1995.

    En fin d’année 2013 et à l’occasion des vœux que Jacques Laffont maire de Montjardin a adressé par courrier à toute la population, celui-ci a fait part de sa décision de ne pas briguer un quatrième mandat. Après dix-neuf années à la tête de la commune, dont sept ans comme vice-président de la communauté des communes du Chalabrais, quinze ans au syndicat d’électrification comme vice-président, puis président et actuellement représentant le canton dans la nouvelle structure du Syaden, Jacques Laffont a fait le choix de se retirer de la vie municipale. Une décision qu'il accompagne avec la déclaration suivante :

    "J’ai eu la chance de passer de très bons moments auprès de mes administrés, j'ai bien travaillé avec le conseil municipal, les maires du canton, les représentants du conseil général, cette tâche m’a beaucoup appris, apporté dans tous les domaines, dans les rapports personnels, mais aussi dans les difficultés qu’entraîne la fonction, où il faut être présent à tous les niveaux et savoir aussi prendre des coups, s’acharner pour défendre les projets de la commune.

    Nous avons pendant ces trois mandats je pense bien travaillé avec les divers conseillers municipaux (effacement des réseaux électriques et télécom, réalisation d’un réseau d’eau potable de cinq kms pour desservir quatre habitations dans les hauts de la commune, création d’une nouvelle station d’épuration et le raccordement au lotissement de la Strade avec la création d’un poste de relevage, informatisation, réhabilitation totale du logement de l’ancienne école, travaux d’éclairage public, création et aménagement du chemin reliant la Piche au village avec deux gués, réfection de la voirie dont une partie reste à faire, travaux en façade de l’église, aménagement de la mairie et création d’une salle de réunion à l’étage, et tout récemment prolongation des réseaux (eau, téléphone, électrification, pluvial et voirie à la Strade où de nouvelles habitations se sont créées).

    Tout ceci avec bien sûr l’aide de subventions de l’état, du conseil général, du personnel technique de la communauté des communes, mais aussi d’un emprunt en cours de remboursement. A ce jour, la santé financière de la commune est on ne peut plus saine, car selon certains esprits chagrins et mal renseignés, l’endettement serait excessif. Les comptes ont été et sont à la disposition des habitants, mais j’ajoute que ceux-ci ont été validés par les organismes compétents. Il est donc dommageable que certaines personnes se déversent en conjonctures suspicieuses tenant à semer le trouble en période électorales.

    En conclusion, j’arrête pour des raisons personnelles auxquelles s’ajoute l’usure de ces années certes enrichissantes, mais de plus en plus exigeantes. Cela m’emmène à considérer qu’il ne peut y avoir de sens positif que si l’on adhère totalement à l’esprit de cohésion, de dynamisme et d’écoute qui est nécessaire. Je souhaite que de nouvelles énergies se mettent en place avec la motivation qui doit être de mon point de vue le moteur essentiel. L’implication de toute une équipe est une évidence".

  • Bonjour Mathias

    mathias routelous,montjardinNatacha et son petit frère Mathias.

    La bonne nouvelle est parvenue de Dordogne où un beau petit garçon prénommé Mathias a vu le jour le lundi 12 novembre, pour le plus grand bonheur de ses parents, Sébastien et Carine Routelous, domiciliés sur la commune du Bugue, et auxquels nous présentons de sincères félicitations. Une naissance qui comble également de bonheur Natacha, une grande soeur impatiente de pouponner aux côtés de maman. Compliments également aux grands-parents, Francis et Jacqueline Routelous domiciliés à Montjardin, Jacques et Christine Tisseyre, résidant à Toulouse. Prompt rétablissement à la maman, et meilleurs voeux de santé et bonheur au petit Mathias.