Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

- Page 4

  • Rendez-vous sur France Culture

    Joliette Coste.jpgJoliette Coste, sera à l’antenne, vendredi 12 juin de 14 h à 15 h.  

    Après la signature le 7 avril dernier, d’un partenariat entre la commune et la société Kyomed, spécialisée dans le domaine de la santé, Joliette Coste, adjointe au maire de Chalabre, sera l’invitée de l’émission « Science Publique », animée sur France Culture par Michel Alberganti. Ce programme hebdomadaire, qui permet de mettre en relation des scientifiques et des représentants d'associations ainsi que des personnes politiques concernées, aura pour thème, la santé connectée.

    « La santé connectée : paradis ou enfer ? », l'émission sera diffusée en direct le vendredi 12 juin de 14 h à 15 h. Aux côtés de Joliette Coste, Jean-Louis Fréchin, designer et architecte français spécialisé dans le design numérique, Daniel Laune, Pdg de Kyomed, Maître Gérard Haas, président du premier réseau d'avocats francophones Gesica et avocat spécialisé en droit de l'Internet, évoqueront le lien de plus en plus fort qui s'est créé, au cours des dernières années, entre la science et la société.

  • Puivert : Chant choral à la chapelle

    ultreïa,association notre-dame-de-bon-secours de puivert

    A l’invitation de l’association Notre-Dame-de-Bon-Secours de Puivert, la chorale « Ultreïa », de Lézignan-Corbières, se produira le samedi 13 juin à 16 h 30. L’ensemble vocal sous la direction de Michel Labalette, sera accompagné au piano par Monique Fabre et Guy Costesec. Nadine Roussel présidente de l’association, donne rendez-vous à la Chapelle Notre-Dame-de-Bon-Secours : « Venez les écouter, vous serez enthousiasmés ».

    Entrée libre, renseignements au 06 78 59 42 29.

  • Il flotte un parfum d’anarchie à la déchetterie

    Quai de transfert 3 juin 2015.JPG

    Au deuxième plan, le quai de transfert.

    Au printemps 2009, le quai de transfert route de Mirepoix, était déplacé de quelques hectomètres, muni d’un règlement en bonne et due forme. Lequel ne laissait aucune chance à l’étourdi bricoleur, au jardinier distrait, n’ayant pas actualisé les bons horaires d’ouverture. Face à un portail fermé… pour cause de fermeture, il était alors fréquent d’observer le va-et-vient de remorques chargées jusqu’aux ridelles, ralliant leur point de départ, entraînées par des pilotes manifestement chagrins.

    Mais comme disait l’autre, « ça, c’était hier ! ». Car aujourd’hui, la discipline est devenue la cadette des soucis de certains usagers, lesquels poussent le système D, jusqu’à délester leur fardeau, juste à l’extérieur du périmètre consacré. Mis en service en 1991, un premier centre de tri sélectif avait permis de supprimer l’ensemble des décharges sauvages sur les communes de Rivel, Ste Colombe-sur-l’Hers, Puivert et Sonnac. A l’évidence les temps changent, et la préservation de notre patrimoine naturel n’étant pas la priorité de certains administrés, les dépotoirs deviennent à nouveau tendance.

    Au pied de la butte de déchets verts, et surtout de gravats, qui ne cesse de grandir, il n’est pas superflu de se demander jusqu’à quand le chemin d’accès vers le centre de collecte et d’élimination des déchets de l’ex canton de Chalabre, sera praticable.

  • Ils nous ont quittés

    Les Chalabrois s‘associent à la peine des familles affectées par les disparitions d’êtres chers, survenues en ces derniers jours du mois de mai. Un ultime hommage a ainsi été rendu à Jacques Salinas, enlevé subitement à l'affection des siens le vendredi 22 mai, à l'âge de 64 ans. Domicilié à Laon (Aisne), il avait accompli une carrière militaire, avant un retour à la vie civile au sein d’un grand groupe énergétique, à Compiègne. Passionné de vélo, il revenait régulièrement en pays chalabrais où réside sa famille. Au terme de la cérémonie célébrée le jeudi 28 mai en l'église Saint-Pierre, Jacques Salinas a été inhumé aux côtés de René, son père, décédé en décembre 2013. Sincères condoléances à Francine, sa mère, à Françoise son épouse, à ses enfants, à ses petits-enfants, à toutes les personnes affectées par cette disparition.

    Mercredi 27 mai, le glas sonnait au clocher de l'église de Saint-Martin-en-Haut (Rhône), où une cérémonie religieuse était célébrée à la mémoire de Michel Molin, décédé accidentellement dans sa 60e année. Artisan menuisier, il exerçait sa profession sur le vaste périmètre des Monts du Lyonnais, et descendait fréquemment en Kercorb, où réside sa belle-famille. En ces tristes circonstances, sincères condoléances à Pierrette son épouse, née Gallardo, à Cyril, Marie et Aude ses enfants, à ses petits-enfants, à l’ensemble de ses proches.

    Le jeudi 28 mai, était accompagnée vers sa dernière demeure, Isabel Iglesias née Monteiro, décédée à l'âge de 84 ans. Originaire de Aldeia da Ponte, petit village du Portugal où elle était née le 14 septembre 1930, la regrettée défunte avait grandi en Espagne, avant de venir s’installer à Chalabre avec Vicente son mari, décédé en juin 2001. Après un dernier adieu, Isabel Iglesias a été inhumée dans le caveau familial du cimetière de Saint-Pierre. A toute la famille, à Mireille, Maribelle, Jean-Antoine et Jacqueline, ses enfants, ses petits-enfants, sincères condoléances.

  • Du Blau au Chalabreil

    Montjardin prépare la fête.

    La cité voisine de Montjardin sera en fête le samedi 13 juin, festivités placées sous le signe de la danse et de la gastronomie. En préambule, un concours de pétanque en doublette se tiendra à 15 h (inscriptions à partir de 14 h, 10 € par équipe). Une paella donnera le coup d’envoi des réjouissances nocturnes aux alentours de 20 h. Inscriptions souhaitées avant le 10 juin, au 06 89 04 60 87 ou 06 85 86 98 40, ou par mail, cdfmontjardin@gmail.com (adultes 13,50 €, enfants 6 à 12 ans 6,50 €). Le comité des fêtes accueillera ses invités aux accents de DJ Fany’M, chargé de l’animation musicale (Tirage de la tombola à 21 h).

    montjardin fête,comité des fêtes de chalabre

    Les cracks du cochonnet sont attendus nombreux sur la grand'place de Montjardin.

    Avec le comité des fêtes.

    Après les festivités annuelles de l’Ascension, le comité chalabrois remercie tous les participants qui ont contribué malgré un temps incertain, à la réussite de la fête. Rendez-vous est pris pour l'année prochaine.

    montjardin fête,comité des fêtes de chalabre

  • La mémoire des victimes du système vichyste a été honorée

    camp de rivel,arac,ardiepLa stèle en souvenir des « indésirables » a été fleurie.

    Pour le devoir de mémoire et par respect pour les victimes de tous les totalitarismes, une cérémonie se déroulait le samedi 30 mai au pied de la stèle érigée en 1996, à l’initiative de Michel Salinas (†) et Gaston Delpech, en souvenir des internés du camp de Rivel.

    Construits à la hâte à partir de novembre 1938, date à laquelle furent institués les centres d’internement pour étrangers en France, les baraquements du Moulin de l’Evêque allaient accueillir ceux que Pierre Laval, chef du gouvernement de Philippe Pétain et ministre de l’intérieur, considérait comme des « indésirables ».

    camp de rivel,arac,ardiep

    Andrée Zdrojower pour l’Ardiep (association des résistants, déportés, internés et emprisonnés politiques), et Serge Pagès pour l’Arac (association républicaine des anciens combattants), co-organisateurs de ce rassemblement annuel, ont présidé une cérémonie empreinte de simplicité. Un  émouvant retour vers le passé, également marqué par les interventions de Annie Bohic-Cortès conseillère départementale accompagnée de Francis Savy, et de Marie-Ange Larruy pour le parti communiste. Auparavant et au nom de l’Ardiep, Andrée Zdrojower avait excusé l’absence de nombreux et fidèles habitués.

    camp de rivel,arac,ardiep

    Après les sonneries, le salut des drapeaux et le dépôt de gerbes, la cérémonie s'est poursuivie au pied du monument aux Morts de Rivel. Jean-Pierre Salvat et Isabelle Boulbet ont uni leurs voix en langue occitane et en langue française, pour délivrer un message de fraternité, et conclure cette journée du souvenir.

    camp de rivel,arac,ardiep

    camp de rivel,arac,ardiep

    camp de rivel,arac,ardiep

    camp de rivel,arac,ardiep

    camp de rivel,arac,ardiep

    camp de rivel,arac,ardiep

  • C’était hier : Les cyclos en visite

    L’article mis en ligne aujourd’hui, avait été publié le lundi 5 juin 1995, dans le journal l’Indépendant.

    cyclo-vtt-club du chalabraisJosé Sanchez (à droite), remet au président Jean Quério, le poster des CCC (photo archives, Juin 1995).

    Mardi 14 septembre 1993 vers 21 h, le café de la Paix est la proie des flammes. Au nombre déjà important des dégâts constatés par José Sanchez maître des lieux, vient s’ajouter la perte des divers trophées glanés au hasard des sorties du Cyclo-Club Chalabrois. Cette perte n’étant bien évidemment que sentimentale, et en aucun cas comparable avec tout ce que l’ami José venait de perdre en quelques minutes (photos ci-dessous, Septembre 1993).

    cyclo-vtt-club du chalabrais

    cyclo-vtt-club du chalabrais

    Tout est rentré dans l’ordre depuis, et samedi, l’équipe des accros de la petite reine était réunie au siège pour la remise d’un superbe cadre offert par José Sanchez, désireux de participer à la reconstitution de la vitrine des CCC du président Jean Quério. Ces derniers ont apprécié le geste à sa juste valeur et ont levé le verre de l’amitié, fermement résolus à repartir à la « conquête » de nouveaux trophées.

    Auparavant, Roger Théron, président sortant, recevait une magnifique gravure en bronze, témoignage de reconnaissance pour le travail accompli au cours de cinq « mandats » sans faille, avec l’aide inconditionnelle de Lucette, cela va sans dire.

    Après avoir participé à la randonnée des Ducs de Joyeuse, organisée par les Cyclos Couizanais du président Yvan Serret, les Chalabrois participeront en ce week-end de Pentecôte, au Tour de l’Aude organisé par les Cyclos d’Alzonne et la FAOL, ainsi qu’à la randonnée « Carcassonne-Pyrénées 2000 », qui les conduira sur les pentes de Font-Romeu et retour vers la préfecture audoise après un périple de 350 kms.